top of page

lettre à M. le Directeur de la police nationale envoyée le 24 septembre 2013

Objet : Monsieur le Directeur des services de police nationale

demande d’enlèvement de la Métropole niçoise

de véhicules automobiles

Pi èces jointes : Hôtel de Police

- Plan cadastral du Parc Louisa 1 avenue du Maréchal Foch

- Série de photos 1 & 2 (A ,B ,C ,D ,E) 06000 NICE

Lettre recommandée avec Accusé Réception

Copie à M. L’Adjoint au Maire de la Métropole

niçoise, chargé des services de Sécurité



Monsieur le Directeur,



Je préside l’Association Syndicale Libre des propriétaires du Parc Louisa qui administre le parc privé du même nom sis à la hauteur du 68 bd Carnot.

Ce parc comprend 5 avenues internes ( voir plan cadastral joint ) sur les rives desquelles s’établissent 42 lots.

Sur ces lots sont bâtis des immeubles collectifs ou individuels regroupant 172 foyers.


Pour des raisons de sécurité, nous avons été contraints, il y a 4 ans, de fermer par un portail l’issue Sud du parc donnant sur le Bd Winston Churchill mais l’entrée Nord par laquelle l’Av Alfred Leroux débouche sur le Bd Carnot, réglementée par un feu tricolore, est restée ouverte à la circulation pour faciliter la tâche des divers services ( notamment municipaux ) intervenant dans le parc.

Des panneaux ont été apposés à cette entrée pour prévenir que le Parc Louisa est un cul-de-sac et que le stationnement des véhicules est strictement réservé aux résidants ( voir photo 1 ), lesquels se signalent ( eux ou leurs invités ) par l’apposition d’un badge spécifique sur leur engin.


Cette exclusivité est peu respectée et c’est souvent que des véhicules étrangers au parc occupent des places de stationnement sur les avenues, privant de ce fait les résidants, assurant seuls l’entretien coûteux des voies, du droit de les occuper.

Les places de parking se raréfiant dans ce secteur, la gestion de ces stationnements « sauvages » est de plus en plus difficile. Elle est souvent source de conflits dont je redoute à chaque instant l’issue violente.


La difficulté majeure réside en un stationnement prolongé de certains de ces véhicules.


A titre d’exemple, depuis le mois de juin, 2 véhicules automobiles sont stationnés à la même place dans le haut de l’Av Alfred Leroux, près de son débouché sur le Bd Carnot :

- L’un est une Volkswagen Golf de couleur jaune et blanche immatriculée en Grande Bretagne sous

le n° S 785 JBK (voir photos jointes 2,C,D,E )

Ce véhicule est ouvert à tous les vents. Il est garé à plus d’1 mètre de la limite de l’avenue, gênant la circulation sur cette artère exiguë. Des vêtements apparaissent épars dans l’habitacle.

Des résidants m’ont signalé qu’avant d’être abandonné chez nous, ce véhicule avait longtemps stationné sur l’Av W. Churchill.

- L’autre est un 4/4 Toyota Rawa de couleur noire immatriculé 856 AVS 06 (voir photo jointe 2,A,B ).

Nous avons averti la police municipale qui nous a renvoyés à vos services, lesquels ont dû vérifier si ces véhicules étaient déclarés volés.


Depuis, nous n’avons plus aucune nouvelle et la situation reste en l’état.


Il nous semble ( au Conseil d’Administration ainsi qu’à moi-même ) que notre Parc étant ouvert à la circulation publique, toutes les règles édictées par le Code de la Route s’y appliquent, notamment celles qui prévoient une durée maximum de stationnement pour les véhicules à moteur.


La présence de ces automobiles en infraction irrite les résidants ayants droit.

Je crains fort qu’un trouble à l’ordre public n’en résulte et que ces véhicules ne soient fortement dégradés ou que leurs propriétaires, s’ils se font connaître, ne soient molestés, ce que, bien évidemment, je ne puis cautionner.


C’est pourquoi je m’adresse à vous pour que vos services, peut-être en collaboration avec la police municipale, interviennent pour que ces véhicules « ventouses » soient retirés au plus tôt de l’avenue qu’ils encombrent depuis quatre longs mois.


Je souhaite également vous sensibiliser à nos problèmes de stationnement pour que la situation évoquée ci-dessus ne puisse plus se reproduire.


J’espère que ma requête sera prise en compte et que vous aurez à cœur d’exercer la mission de faire respecter l’ordre public qui vous est confiée.


En cette attente, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Directeur, le témoignage de ma haute considération.








Claude Nedel ; Président de l’ASL des propriétaires du Parc Louisa

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ATTENTION AUX RISQUES DE CAMBRIOLAGE

Pour votre information, il y a eu une tentative de cambriolage cette nuit (15/08/2021 vers 3h du matin) dans le parc Louisa. Heureusement sans dommages matériels ni physiques, les occupants du logemen

un été insupportable

Association Syndicale Libre des propriétaires du Parc Louisa Site web : parc-louisa.fr 1 avenue Alfred Leroux ; 06300 NICE Tel/Rep : 07 67 67 97 15 ; courriel : claude.nedel@free.fr Annonce importante

Comments


bottom of page